18
NOV

L’application WhatsApp lance bientôt les messages éphémères

WhatsApp fait marche arrière, les messages éphémères n'assureront pas la confidentialité des utilisateurs

Des rumeurs circulent depuis un certain temps sur le prochain déploiement de messages éphémères sur WhatsApp. À en juger par les questions officielles fréquemment posées, ce n'est pas le moyen le plus efficace de préserver la confidentialité de ces utilisateurs. 

D’autres messageries proposent des services d’autodestruction des messages après quelques minutes telles que la messagerie privée Signal ou encore Telegram.

EN EFFET

Dans les versions expérimentales précédentes de WhatsApp, les utilisateurs pouvaient choisir la durée du message après que le destinataire l'ait lu.

Cependant, la filiale Facebook changera d'avis: après avoir activé l'option, tous les messages disparaîtront au bout de 7 jours, et cette fonctionnalité ne pourra être personnalisée.

Cette option vise donc plus à nettoyer l'application qu'à envoyer des messages confidentiels aux contacts.

PAS DE NOTION DE CONFIDENTIALITÉ

L'introduction de messages autodestructeurs n'est pas une option de confidentialité.

Par conséquent, il n'y a pas de traitement spécial pour ces "messages éphémères.  

Car en effet, si le destinataire n'utilise pas son téléphone pendant 7 jours consécutifs le message disparaîtra de lui-même ; à moins que l'utilisateur n'ait préalablement désactivé cette option «aperçu», il trouvera toujours le message dans le centre de notification.

De plus, lorsqu'un message éphémère est cité dans une réponse, le message sera toujours visible. Si cette réponse est formulée quelques minutes avant la destruction, elle sera théoriquement visible dans les deux semaines, c'est-à-dire jusqu'à l'expiration de cette dernière.

Il est important de noter que ces messages éphémères sont inclus lors des sauvegardes automatiques effectuées mais disparaissent après la restauration de cette sauvegarde. 

Il convient également de noter que non seulement un message éphémère peut être transmis à un tiers, mais que si la fonction d’autodestruction n'a pas été activée lors de conversations avec ce tiers, le ou les messages resteront donc visibles indéfiniment.