18
JUIL

Publication et réseaux sociaux: les erreurs à ne pas commettre

Nous utilisons quotidiennement les réseaux sociaux, et de plus en plus souvent dans une optique professionnelle. Des erreurs concernant l'organisation et la planification des tâches liées aux réseaux sociaux peuvent pourtant réduire vos efforts à néant.
Voici 4 erreurs auxquelles il faut remédier pour être efficace:

 

Ne pas s'organiser
Pour gagner en efficacité, il existe plusieurs astuces simples à utiliser: ajouter une image, une vidéo ou des zones de clic ; utiliser des réducteurs d'URL automatiques ; planifier une même planification pour plusieurs dates et heures ; établir un programme de publication personnalisé ; se fixer des objectifs personnels de publication (nombre de publication par jour/semaine, type de contenus...).

 

Ne pas partager de contenu tiers
Pour gagner en visibilité, il faut analyser la stratégie de communication de vos concurrents et définir ce qui a fonctionné ou non: cela vous permettra d'aiguiser votre plan d'attaque.

 

Ne pas partager de contenu lors d'évènements
Lors des évènements que peut connaître votre entreprise, vous rencontrerez des personnes qui sont influentes ou non sur les réseaux sociaux. Ce serait dommage de rater l'occasion d'identifier la personne sur vos publications liées à l'évènement. Cela vous permettrait d'être visible en profitant du réseau de la personne. Ces évènements permettraient aussi de montrer le fonctionnement de votre entreprise et votre façon de vous présenter à votre public.

 

Ne pas suivre ses performances et celles de ses concurrents
Il est important d'analyser régulièrement les publications à succès (nombre d'impressions et de likes, taux d'interactions) pour les reprogrammer voire créer de nouvelles publications similaires à celles-ci. De plus, en suivant la même démarche sur les publications de vos concurrents, votre analyse des intérêts de votre public sera plus précise et adaptée à vos abonnés.

 

Alors be careful lorsque vous utiliserez vos réseaux sociaux ! Et préférez une stratégie social media réfléchie à une stratégie du "post convulsif".
 
Pour en savoir plus et booster votre stratégie de communication digitale, contactez-nous !