20
JUIL

OpenBook VS Facebook

Suite au scandale Facebook - Cambridge Analytica, Facebook a été boycotté par de nombreux utilisateurs. Rappelez-vous du #DeleteFacebook sur Twitter ! La protection des données personnelles n’avait pas été respectée par Facebook, qui les avait vendues.

D’autres réseaux sociaux profitent de ce scandale pour proposer une alternative : un réseaux social respectant les données personnelles en trouvant un modèle économique différent. Focus sur OpenBook qui promet plus de confidentialité.

Joel Hernandez, fondateur d’OpenBook, considère le respect de la vie privée comme principal moteur et comme le pilier fondateur du réseau social. L’objectif n’est pas de reproduire un clone de Facebook mais de proposer une plateforme différente, proposant notamment de nombreuses possibilités de personnalisation de la page d’accueil.

Mais alors si OpenBook ne collecte pas d’argent sur la vente de données, quel est son modèle économique ? Il est certainement très différent de celui de Facebook, et ne s’appuie pas sur la vente de données ni de publicité. Le réseau social propose un concept innovant : les utilisateurs pourront vendre ou acheter des produits depuis leur compte et OpenBook prélèvera une commission sur chaque transaction d’argent.

Vous n’avez pas confiance ? Sachez que Philip Zimmermann, célèbre dans le domaine de la sécurité, soutient OpenBook !

Cependant, n’oublions pas que Facebook dépasse les deux milliards d’utilisateurs et que le détrôner reste un véritable challenge… Pour ne pas dire mission impossible !