15
MAR

Point sur la confiance des Français dans le numérique

Chaque année, l’ACSEL, l’association de l’économie numérique, mesure l’état de confiance des Français sur les usages numériques. L’édition 2021, réalisée pendant les mois d’octobre et novembre 2020, a été fortement influencée par les évènements liés à la crise sanitaire.

C’est pourquoi on constate une forte accélération de l’usage des services numériques. En effet, 65% des Français affirment avoir augmenté leur utilisation d’Internet pendant le confinement, que ce soit pour les loisirs, l’activité professionnelle ou les services administratifs. D’ailleurs, 7 Français sur 10 ont déclaré que le numérique a permis de faciliter le quotidien, maintenir l’économie et entretenir le lien social.
Ce raisonnement a donc permis d’augmenter la confiance des Français sur les usages numériques de plus de 5 points par rapport à l’année précédente pour tous les usages : administration et banques en ligne, e-commerce, réseaux sociaux, messageries instantanées et Cloud (coffre-fort numérique).

Cependant, l’ACSEL indique aussi que, malgré une augmentation du recours au numérique, 51% des Français considèrent Internet comme une pratique risquée et 79% affirment qu’il est difficile d’y protéger sa vie privée.
Cette méfiance est en grande partie due à l’usage des données personnelles. Par conséquent, de nombreux Français ont tendance à supprimer les cookies, effacer le cache du navigateur, installer un bloqueur de publicités ou encore fournir des informations erronées, notamment lors de la création de compte ou la complétion d’un formulaire de contact.

L’usage toujours plus important des services numériques devrait être durable car 84% des Français projettent de conserver leurs pratiques, que ce soit pour un usage personnel et professionnel. À confirmer l’année prochaine !